20 janvier 2008

Situations délicates - Serge Joncour

Lorsque j'ai un coup de coeur pour un auteur, j'ai immédiatement envie de lire ses autres livres. Je les note donc, tout de suite, dans ma LAL. Et il m'arrive même, souvent, de les acheter tout de suite. Ils se retrouvent ainsi dans ma PAL. Et... souvent ils y restent pendant des mois et des mois ! C'est ainsi que j'ai 3 romans de Philippe Ségur et 3 romans de Philippe Jaenada qui m'attendent gentiment - depuis des mois ! - sur mes étagères. (Le premier qui me demande pourquoi je ne m'y mets pas si j'en ai tant envie, je lui propose de partager ma vie de LCA pendant une semaine et ensuite, on en reparle !)

Et là - ô miracle ! - après mon coup de coeur pour le thriller U.V., je viens de lire - dans la foulée ou presque... - un autre livre de Serge Joncour ! (Merci à ma copine Pauline pour le prêt !)



Ce livre est un recueil de 45 textes, où chacun nous présente une situation délicate. Des moments du quotidien où la gêne s'installe. Une blague mal racontée et qui tombe à l'eau. Le face à face dans un ascenseur. Un plat qu'on déteste chez ses beaux-parents. Une rupture avortée. La piscine. Un dîner chez un couple en pleine dispute. Etc. Tous ces moments sont croqués avec finesse, précision et humour (souvent caustique) par Serge Joncour. Avec souvent une chute à laquelle on ne s'attendait pas forcément ! A lire !

Et deviner quoi ? Ben voui, j'aimerais lire tous les autres romans de Serge Joncour ! Encore cette semaine, j'ai flâné dans une librairie et je me suis rendue au rayon littérature francophone, lettre J... mais j'ai su résister ! Et là, en préparant ce billet, qu'est-ce que je découvre ? Serge Joncour sort un nouveau livre en mars prochain chez Flammarion : Combien de fois je t'aime. Voici la présentation de l'éditeur : "Dix-huit histoires d'aimer, dix-huit façons de se perdre ou de se rencontrer. Ces deux-la s'écrivent par mail depuis des semaines et ce soir enfin ils se sont donné rendez-vous. Ces deux autres se voient tous les jours depuis dix ans, et pourtant il n'a jamais été question de se toucher. Ceux-la ont soixante ans de vie commune et ont décidé de se séparer..." Voici un programme alléchant ! Je note donc ce titre dans ma LAL pour me l'offrir dès sa sortie !

18 commentaires:

goelen a dit…

UV m'a souvent fait de l'oeil sans que j'ose succomber. Ces situations délicates me donnent bien envie d'essayer. J'avias acheter un petit texte de lui pour tester justement. Il est dans ma Pal, je vais el remonter un peu... Il s'agit de "carton" sur les tribulations d'un libraire...

Caro[line] a dit…

@ Goelen : Je n'avais jamais entendu parler de ce livre-là, Carton. J'attends donc avec impatience ton avis sur ce roman !
Sinon U.V. et Situations délicates sont deux livres différents de par leur genre, mais ils ont en commun cette façon qu'a Serge Joncour de bien saisir les choses, sa perception si fine des gens et de leurs comportements, et de nous les retranscrire si bien, je trouve.

Danaée a dit…

C'est vrai que ces "situations délicates" peuvent fournir leur lot d'inspiration à un auteur! Je suis curieuse. Son prochain livre aussi, donne le goût de le connaître!

Stéphanie a dit…

Je note... pour plus tard ;)

Et je tiens à dire qu'encore une fois, je suis rentrée dans une librairie aujourd'hui et je n'ai acheté que le livre prévu, pour l'offrir.
Donc ma résolution de bonne année tiens toujours! :D
d'un autre côté, nous ne sommes que le 20 janvier!

Lisa a dit…

coucou Caro!
Je suis justement en train de lire U.V. et j'aime beaucoup!
Plus de nouvelles bientôt, promis! (et tu m'as rendue verte de jalousie, coquine!).
j'ai hâte de savoir ce que tu penses de Café Grec!

Lau(renceV) a dit…

Je ne connais pas du tout cet auteur mais ce livre "Situations délicates" semblent tellement proche de ce nous vivons tous les jours... J'ai bien envie de le lire !
Son dernier livre également...

InColdBlog a dit…

Ce que tu dis de "Situations délicates" me fait penser à "Scalpel" de Charles Gancel que j'avais adoré. Je le note donc.. :)

Karine a dit…

J'avais noté UV... et je note maintenant celui-ci! Ca m'intéresse, ces petits "moments de solitude"!!

secondflore a dit…

Hé hé... Je me souviens encore de cette nouvelle où le narrateur, entouré au restaurant d'accros à leur portable, se fait appeler, à l'ancienne, sur le numéro du resto. De l'ironie et de la classe, un bon résumé du recueil !

Tamara a dit…

Comme In Cold Blog ! Tu me tentes trop avec ce titre, vilaine coquine ! :-)

CalipSo Créations a dit…

UV avait attiré mon attention, je note également celui-ci!

goelen a dit…

Caro, as-tu vu que sur auteurs.tv, il y a une interview de serge joncour ?

Caro[line] a dit…

@ Danaée : Je t'incite fortement à faire la connaissance des livres de Serge Joncour car je trouve son écriture très bien et je trouve qu'il réussit parfaitement bien à retranscrire les faits et gestes, les sentiments, les impressions, etc, très fidèlement.

@ Stéphanie : Tu es bien plus forte que moi ! ;-)

@ Lisa : Hum... serais-tu qui je pense que tu es ? Car pour être verte de jalousie... et me parler de Café grec (dont je vais parler ce soir), ça ne peut être que toi, non ? Ou alors je me trompe sur toute la ligne ! Et j'attends ton avis sur U.V. avec impatience !

@ Lau(renceV) : On a tous à un moment ou à un autre vécu ce genre de situations donc en effet, ça se rapproche énormément de notre réalité et on s'y reconnaît à un moment ou à un autre !

@ InColdBlog : Et moi, je note donc Scalpel de Charles Gancel !

Caro[line] a dit…

@ Karine : Je suis curieuse de savoir ce que tu vas en penser !

@ Secondflore : Ah oui, j'aime beaucoup ce texte avec cette chute classe ! La grande élégance. :-)

@ Tamara : Hé oh ! Je ne te force pas, hein... ! ;-)

@ CalipSo Créations : Bonnes idées !!!

@ Goelen : Oui oui, j'avais déjà vu et je trouve d'ailleurs cet entretien très intéressant. De toute façon, je trouve ce site super intéressant !!!

Cécile Qd9 a dit…

Le lien "Jaenada" ne marche pas... 'o(

Caro[line] a dit…

@ Cécile Qd9 : J'ai rectifié, merci !

Lily a dit…

Il FAUT que je le lise !! c'est évident... Ma Pal hurle à la folie, mais tant pis..

Caro[line] a dit…

@ Lily : Si c'est évident, alors ignore les hurlements de ta PAL ! ;-) (Parce que si on devait tout le temps écouter notre PAL... bah on ne noterait ou achèterait plus rien, hein !)