31 janvier 2008

Se résoudre aux adieux - Philippe Besson


Dans ce roman épistolaire, Louise écrit à son amant, Clément, qui l'a quitté. Ils entretenaient une relation amoureuse alors que Clément était déjà en couple avec Claire. Et c'est cette dernière qu'il a choisi. Pas Louise. Alors Louise part loin, loin de France, loin de ces lieux qui pourraient lui rappeler leur histoire.

Ces lettres sont une occasion pour Louise de revenir sur leur relation, les bons moments comme les mauvais, sur leur amour, sur lui, sur elle. C'est une véritable confession qu'elle pense faire à Clément. Mais ne serait-elle pas elle, la vraie destinataire de ses lettres ?

Voici un très beau roman sur l'amour ! J'avoue l'avoir lu presque d'une traite (bon, fallait quand même que je bosse pendant la journée !), entraînée par l'écriture fluide de Philippe Besson. Les sentiments de Louise (son amour, sa rancune, etc.) sont retranscrits avec finesse et je me suis totalement laissée embarquer dans son histoire. Et quoiqu'en pense InColdBlog (désolée...), je tiens à relever le fait que l'auteur, qui est une homme, fait parler une femme : il a retranscrit avec justesse les pensées et sentiments d'une femme. Et puis, chose non négligeable, ça finit bien !

C'est donc un joli roman que je vous recommande vivement !

Retrouvez aussi les avis d'InColdBlog (un billet très juste, un avis très proche du mien) et Papillon (contrairement à elle, j'a été touchée par Louise). Et il y aussi Anne qui l'a lu ! Et Anjelica aussi !

Edit du soir : Allez lire l'interview très intéressante de Philippe Besson par InColdBlog !

Cétait ma première expérience avec Philippe Besson, et au programme de mes prochaines lectures, il y a Un homme accidentel du même auteur.

PS : Merci à celui qui me l'a prêté ! ;-)

17 commentaires:

amanda a dit…

je note !

Gamabadou a dit…

moi aussi!

Emeraude a dit…

euh... bah moi je crois que vu le sujet, je ne note pas. Enfin pas tout de suite au moins!

Caro[line] a dit…

@ Amanda & Gambadou : Bonne idée les filles ! Et ce matin, j'ai commencé Un homme accidentel (je n'ai pas pu attendre plus longtemps !) et hier, j'ai acheté 2 autres de ses romans sortis en poche. Je crois que je tombe dans la fanattitude ! Mais bon, attendons de voir ce que je pense de ce dernier roman avant de nous emballer ! ;-)

Caro[line] a dit…

@ Emeraude : Ok ! :-)

goelen a dit…

je vais voir si ma biblio a des ouvrages de cet auteur. Ca m'intrigue tout ça

Caro[line] a dit…

@ Goelen : J'avoue moi aussi être intriguée par cet auteur français à côté duquel j'étais totalement passée... Ce premier roman m'a emballé. Et là, le 2ème que je lis... en fait, c'est comme si je retrouvais quelqu'un que j'aime bien, tout se passe bien, la lecture se fait toute seule, c'est très agréable !

Anne a dit…

J'avais beaucoup aimé! Continue à lire P.Besson, il a écrit certains romans magnifiques.

InColdBlog a dit…

Mes préféres restent encore à ce jour Son frère et L'arrière saison. D'ailleurs, pour ce dernier, je suis étonné que personne n'ait encore envisagé d'en faire une adaptation au théatre (à moins que cela m'ait échappé).

Juste pour alimenter le débat, je persiste à dire qu'il n'y a pas de quoi s'émerveiller du fait que Besson sache retranscrire à la perfection les sentiments d'une femme. ;o)
C'est son boulot, il est écrivain, non ? D'autres avant lui l'ont fait avec le même succès. Inversement, est-ce si extraordianaire que Yourcenar ait su se mettre dans la peau de son Alexis ? (ce qui était remarquable c'est qu'elle avait à peine vingt ans, pas qu'elle soit une femme).

Tamara a dit…

Je n'ai pas lu celui-ci, mais "En l'absence des hommes" et "L'arrière-saison"... Comme toi, je poursuivrai ma découverte de P. Besson... mais à un rythme moins effréné ! ;-)

Caro[line] a dit…

@ Anne : Je viens d'ajouter un lien vers ton billet que j'avais loupé ! Et oui, je vais continuer à lire Philippe Besson car il me plaît vraiment ! (Je viens de terminer Un homme accidentel. Et L'arrière-saison et En l'absence des hommes sont déjà dans ma PAL !!!)

@ InColdBlog : Comme je viens de le dire à Anne, L'arrière-saison est dans ma PAL. J'ai hâte de le découvrir, surtout si tu dis que c'est un de tes préférés !
Concernant le débat... finalement, je pense que c'est toi qui as raison ! Besson est tout simplement très fort à retranscrire les sentiments, que ce soit ceux d'un homme ou d'une femme. A bas les a priori !!!
Et bravo pour ton interview de l'auteur, je la trouve très intéressante !

@ Tamara : C'est vrai que là, je suis en pleine Besson-frénésie... !!! ;-)

chiffonnette a dit…

Un beau roman sur l'amour et qui finit bien en plus, je note! Ca me fera du bien au moral!

Karine a dit…

Roman épistolaire... ça commence bien!! Si ça finit bien... encore mieux! Je noooote!!! :)))

Caro[line] a dit…

@ Chiffonnette & Karine : Attention les filles ! Ce n'est pas non plus une belle histoire d'amour... c'est une histoire d'amour qui est très bien (d)écrit, très justement, très finement... et puis la fin, enfin elle finit bien mais tout est relatif, hein ? C'est juste qu'il ne faut pas que vous vous attendiez à des histoires d'amour à la Jane Austen ! ;-)

florinette a dit…

Je n'ai pas été sensible à ce roman, contrairement à toi, Louise m'a plutôt énervée, par contre là où je te rejoins, c'est que l'on oublie très vite que l'auteur est un homme !

http://www.leslecturesdeflorinette.com/article-10184733.html

Anjelica a dit…

Je l'ai lu en 2007 et j'avais aimé aussi autant l'écriture que l'histoire et j'ai un autre Besson qui m'attend.

Caro[line] a dit…

@ Florinette : En effet, on oublie vite que c'est un homme qui écrit !

@ Anjelica : J'ai ajouté un lien vers ton billet !