22 janvier 2008

Thornytorinx - Camille de Peretti


THORNYTORINX [tcrnitoreks] n.m.(gr.thôrakos, cuirasse). Anat. Chez l’homme, combinaison d’organes du système digestif qui se coordonnent pour concourir à un résultat pathologique.

(exergue)


Malgré ma déception à la lecture de son 2ème roman, Nous sommes cruels, j'étais bien décidée à lui donner une 2ème chance ! Ma copine Pauline m'a donc prêté Thornytorinx, le 1er roman de Camille de Peretti.

Dans ce court livre de 150 pages, Camille de Peretti se livre sans détour sur sa boulimie-anorexie. Inspirée de son histoire personnelle, ce roman met en scène Camille de Peretti, une princesse qui rêve de devenir actrice, d'être une star, mais qui, pour faire plaisir à sa mère, parce qu'elle est une bonne élève, disciplinée et docile, fera Kâgne et Hypokâgne puis l'ESSEC, une école de commerce. On suit Camille et sa maladie durant ses années d'étude. Jusqu'à ce jour où elle comprend pourquoi elle se fait vomir n'importe où, n'importe quoi, n'importe quand.

C'est sans détour, sincère, sans entourloupe ; Camille ne cherche pas à nous voiler la face. Et son écriture sert parfaitement ce récit. C'est une vraie écriture, avec de belles phrases, assez littéraire, qui me fait attendre avec impatience son prochain roman, Nous vieillirons ensemble, qui paraîtra le 6 février chez Stock. Parce que j'ai envie de voir ce qu'elle est capable de faire au niveau du fond de ses romans (l'histoire qu'elle nous raconte), étant donné que la forme (son écriture) me plaît déjà !


Liens :
- Site officiel
- Interview chez EVENE

14 commentaires:

Gambadou a dit…

Il avait tourné dans mon groupe littéraire avec des avis assez mitigés, du coup je ne l'ai pas lu.. mais pourquoi pas ?

amanda a dit…

..... ;-)

chiffonnette a dit…

Je l'avais bien aimé celui-ci, sans concessions aucune avec elle-même! Mais dur! C'est pour ça que je t'ai demandé son deuxième! Envie de savoir ce que ça donne!

Pauline a dit…

je n'aurais pas mieux dit. ce livre est très bien écrit, et 150 pages c'est suffisant. tout est bien décrit et analysé. j'espère qu'elle va mieux !!

Emeraude a dit…

ça fait longtemps que je l'ai noté celui-là... !

florinette a dit…

Je pense lire celui-ci, j'aime beaucoup également le style de cet auteur !!

May a dit…

Oui, je crois que même si tu en dis du bien, je ne le lirais pas, je n'ai pas envie de récits "durs" en ce moment.

Stéphanie a dit…

idem cela fait un petit moment qu'il est noté :)

Caro[line] a dit…

@ Gambadou : Moi je dis que ça se tente ! Et il est court. Une raison de plus pour ne pas avoir peur de faire l'essai ! ;-)

@ Amanda : :-)))

@ Chiffonnette : J'ai hâte de voir ce que tu vas penser de son 2ème roman !

@ Pauline : Pas mieux ? Je suis contente alors ! ;-) Quant à savoir si elle va mieux... je lui souhaite aussi.

Caro[line] a dit…

@ Emeraude : Alors qu'attends-tu pour le lire ? :-) (Tu aurais dû le mettre dans ton challenge, car il est court, et tu aurais pu le faire passer pour un livre d'Italie ! ;-))

@ Florinette : Oui, on sent qu'il y a du potentiel même si je trouve qu'elle n'a pas encore trouvé THE sujet. Peut-être dans son prochain ? A voir !

@ May : C'est sûr que ce n'est pas un sujet facile... peut-être à éviter si tu préfères des romans plus légers en ce moment ! (Tu pourrais lire David Foenkinos par exemple non ? ;-))

@ Stéphanie : Même réponse qu'à Emeraude ! (Sauf pour le challenge.)

Emeraude a dit…

bah j'attends la fin de mon challenge, comme pour tous les autres livres que je note ou qui sont sur ma PAL attendent gentiment d'être lus ;-)

Praline a dit…

hm, sujet trop sensible chez moi. S'abstenir de lire les autres expériences ou chercher à comprendre ? that's the question.

Cécile Qd9 a dit…

as-tu lu "le pavillon des enfants fous" de Valérie valère sur le même sujet ? Un classique excellent et impressionnant de maturité écrit par une très jeune fille.

Caro[line] a dit…

@ Emeraude : C'est terrible... !!! Je crois que ce week-end, je vais faire une boulimie de livres courts, histoire de faire diminuer ma PAL !!! :-D

@ Praline : Une question difficile, je pense... Bon courage !

@ Cécile Qd9 : Non, je ne l'ai pas lu. En revanche, j'avais lu les livres de PPDA sur sa fille, un autre point de vue sur cette maladie.