21 novembre 2007

Le clan Rhett Butler - Donald McCaig



Ca y est, je connais ENFIN la fin de l'histoire d'amour de Rhett Butler et Scarlett O'Hara ! Se retrouvent-ils ou non ? Tout le monde s'est fait sa propre idée - moi la première - et Donald McCaig a décidé de l'écrire noir sur blanc dans ce qui est annoncé comme la suite officielle d'Autant en emporte le vent : Le clan Rhett Butler.

Ecrire une suite à ce monument qu'est Autant en emporte le vent ? Cette aventure n'est pas sans risque ! Car tout le monde a imaginé ce qu'il se passait après... et puis tout le monde, aussi, a essayé de remplir les zones d'ombre laissées par Margaret Mitchell. Alors confronter ce qu'on a imaginé avec ce que Donald McCaig a imaginé peut parfaitement coller ou au contraire, ne pas coller du tout et donc nous décevoir. Pour ma part, je dois avouer que j'ai été ravie de la tournure de la plupart des choses !

Alors attention !!! Ce roman n'est pas seulement la suite d'Autant en emporte le vent ! Sur ses quelques 540 pages, les 100 premières évoquent l'enfance de Rhett Butler, jusqu'à son arrivée aux Douze Chênes où il verra Scarlett pour la toute première fois. Les 350 pages qui suivent correspondent au temps d'Autant en emporte le vent. Ce qui laisse donc moins d'une centaine de pages pour la suite à proprement parler du roman de Margaret Mitchell !

Ce roman nous parle de Rhett et de son clan. Plusieurs personnages à peine évoqués dans Autant en emporte le vent sont les personnages clefs de ce roman. Il y a tout d'abord Rosemary, la soeur de Rhett. Et puis aussi Belle Watling et son fils. J'ai énormément apprécié de découvrir ces personnages, surtout Rosemary !

Donald McCaig a aussi créé une amitié entre Mélanie Hamilton Wilkes et la soeur de Rhett, Rosemary. J'ai été au départ interloquée par cet élément nouveau, jamais évoqué par Margaret Mitchell (enfin à mon souvenir) et puis finalement, cette amitié nous permet d'en apprendre plus sur Mélanie, Ashley (son mari) et ce qu'elle sait de Scarlett... Ce qui est plutôt bien !

Malheureusement, il y a un MAIS !!! Car Donald McCaig a totalement passé sous silence certaines scènes du roman de Margaret Mitchell qui pour moi représentent de très grands moments de l'histoire de Rhett et Scarlett. Comme le bal à Atlanta où Rhett invite Scarlett à danser alors qu'elle porte le deuil. Comme quand Rhett demande à Scarlett de l'épouser. Comme quand Scarlett chute dans les escaliers. Et puis d'autres scènes clefs sont retranscrites avec le point de vue de Rhett, mais pas assez appronfondies à mon goût. C'est dommage !

Nous voilà donc avec une suite à Autant en emporte le vent... avec un éclairage sur certaines zones d'ombre... La plupart sont crédibles et Donald McCaig a été fidèle à l'histoire de Margaret Mitchell. Mais... mais Donald McCaig n'est pas Margaret Mitchell, aussi sur le fond que sur la forme (même s'il écrit bien), et c'est forcément risqué de se frotter à un monument de la littérature où chacun s'est approprié cette histoire d'amour entre Rhett et Scarlett !


Plusieurs liens

+ Site de l'édition française : http://www.autantenemportelevent-lasuite.com/
+ Un article intéressant de l'Express Livres.
+ L'avis de Tonie Behar avec laquelle je me retrouve sur pas mal de points. Et elle soulève un point intéressant auquel je n'avais pas pensé : "mais sa description des relations entre Scarlett et Rhett n’arrive pas à la cheville de celle de Margaret Mitchell" !
+ L'avis de Karine

23 commentaires:

Karine a dit…

J'ai TELLEMENT hâte de le lire, c'est incroyable! Je l'ai commandé et il devrait arriver bientôt... si le facteur passe malgré la neige - ce qu'il n'a pas fait hier! On dirait que la poste et moi, ça fait deux, ces temps-ci!

Du coup, j'ai lu ta critique en diagonale mais l'idée de l'histoire du point de vue de Rhette me plait bien!

fashion a dit…

Hum. Je ne sais pas. Pendant les vacances de Noël peut-être ?

Fafa a dit…

JAMAIS ! JA-MAIS on ne me fera lire ce livre contre nature...en ce qui me concerne il n'existe pas.

Décidèment entre la politique et la littérature on est en pleine décadence là...et personne veut réecrire Phédre tant qu'on y est ?

rhaaaa

Emeraude a dit…

Bon, il faudra donc lire Autant en emporte le vent quand je serai en vacances, de vraies vacances où je suis aussi en vacances dans ma tête et pas en train de chercher du boulot...
Et ensuite, je le lirai.
Tu crois que je peux mettre mon nom en attente pour l'été 2008 (en espérant avoir de vraies vacances!) sur ces deux pavés ?? ;-)

Naniela a dit…

Mouaich...Un beau billet mais pas convaincue de l'interêt de la chose... Je fais quoi, moi? Je le demande au Père Noël?

amanda a dit…

je resterais sur le roman de M.MItchell je pense.
La pub que fait O Edition à la radio pour ce roman est atroce..

Dis mois, est ce qu'on retrouve au moins les deux premiers enfants de Scarlette dans ce livre ? Ceux que dans le premier livre elle a eu avec ses deux premiers maris mais qui ont été totalement occultés dans le film ??

Gawou a dit…

Je ne suis pas tentée par cette suite-là!

Quand j'étais ado, j'ai lu celle d'Alexandra Ripley, très "romanesque" dans mon souvenir, qu'est-ce que ça avait fait scandale de reprendre les personnages de Scarlett et Rhett!!

@Amanda : tout à fait d'acoord, la pub est atroce!

Caro[line] a dit…

@ Karine :
J'avoue que moi aussi j'ai été séduite par le fait que l'histoire soit racontée du point de vue de Rhett, mais en fait, on a bien le point de vue de Rhett, mais on a aussi ceux d'autres personnages et surtout ceux de son entourage (et notamment sa soeur, Rosemary).

Je crois surtout qu'il faut modérer ses attentes vis-à-vis de ce roman. :-)

@ Fab'shion :
Pourquoi pas ? Surtout que c'est un gros format donc pas pratique à trimballer de partout !

@ Fafa :
Je te comprends. Mais comme moi, je ne suis pas non plus une fan absolue du roman de Margaret Mitchell donc j'ai pu oser le lire. ;-)

@ Emeraude :
Oui, commence déjà par Autant en emporte le vent et ensuite tu verras si tu lis celui-là ou pas. Et je note donc tes réservations pour l'été 2008 ! ;-)

@ Naniela :
Pfff... Ce n'est pas un livre que je recommande de lire à tout prix. Je le trouve intéressant malgré ses défauts, mais après, je pense que c'est tout à fait personnel de savoir si on veut le lire ou pas, tout dépend de sa relation au roman de Margaret Mitchell, je pense. Certains comme moi le liront par curiosité, et d'autres, comme Fafa, refuseront de l'ouvrir ! Donc à toi de voir ! (Oui, je sais, je t'ai vachement aidé sur ce coup-là !!!)

@ Amanda :
Il y a plein de pubs de la part de l'éditeur français car je pense qu'il a investi énormément sur ce coup-là pour avoir les droits de publication en France. Après, il faut appâter le chaland... et ils ont sorti la grosse machine ! ;-)

Et oui, on retrouve bien Wade Hamilton et Ella Kennedy, les 2 premiers enfants de Scarlett, dans ce roman !

Hydromiel a dit…

Je passerais sans doute à côté de quelque chose, mais je ne lirais pas ce livre. Autant en emporte le vent est pour moi LE livre. J'ai trop peur d'être déçue. Et puis pour tout dire, je ne suis pas tentée non plus.

Clarabel a dit…

Chat échaudé craint l'eau froide ! ... Moi aussi j'ai lu le désastreux bouquin d'A. Ripley et quel traumatisme !!!!

Alors je ne sais pas pour celui-ci ! Et c'est idiot, mais je n'aime déjà pas l'idée que ce soit un homme qui ait repris le flambeau ! ? ! ... :/

florinette a dit…

Pfff pour commencer il faudrait peut-être que je relise "Autant en emporte le vent", car, même si je me souviens bien de quelques passages, ça date !!

Anne a dit…

Pour moi, c'est "non"! De toute façon "Autant en emporte le vent" se suffit à lui-même et la suite je l'ai faite avec mon imagination!
"Scarlett" d'A.Ripley? J'ai encore des années après le regret du temps gaspillé à le lire ;-(

Karine a dit…

En fait j'ai plutôt hâte de me retrouver avec les personnages. Je ne m'attends pas à une grande lecture mais plutôt à un voyage dans le temps (j'étais VRAIMENT accro à mon adolescence... J'aurais gagné n'importe quel jeu questionnaire à ce sujet, je pense!!) Ceci dit, je n'ai pas non plus accroché à "Scarlett" mais pas détesté non plus... ça ressemblait à un gros Harlequin!

vespcondove a dit…

petit passage pour lire quelques nouvelles et en savoir plus grace a toi.
Bacci da Torino

Zag a dit…

Ben visiblement, aux States, ils ont eu moins de difficultés (et de complexes) à inventer des suites à leurs monuments littéraires que nous en France (cf la controverse sur la suite des Misérables). En fait, ça ne me choque pas, je trouve que ça crée un genre à part et, comme tu le dis, ça permet de confronter sa vision d'un roman avec celle d'un autre lecteur. Donc quand j'aurais lu AEELV, peut-être que...!

Caro[line] a dit…

@ Gawou :
J'ai encore entendu la pub ce matin sur RTL et j'ai pensé à Amanda et toi ! ;-)
Je ne sais pas si c'est possible de reprendre des personnages célèbres et de réussir un truc parfait... C'est un pari très risqué ! Faut s'attendre à décevoir les gens... mais quand même Donald McCaig ne s'en tire pas si mal que cela là !

@ Hydromiel :
Si c'est LE livre, alors tu seras forcément déçue, c'est sûr...

@ Clarabel échaudée :
C'est peut-être parce qu'il est un homme que je n'ai pas retrouvé l'intensité que Margaret Mitchell a su donner aux scènes entre Rhett et Scarlett... J'avoue que de côté-là, c'est décevant !

@ Florinette :
Aahhh... relire Autant en emporte le vent ? Moi, je n'en aurai pas le courage ! Enfin pas tout de suite. :-)

@ Anne qui dit non ! :
Bon ben je vois qu'il ne faut surtout pas que j'envisage de lire Scarlett ! Remarquez, je n'y avais même pas pensé. Ou juste par curiosité pour comparer avec la suite de Donald McCaig...

@ Karine :
Pourquoi ne pas relire Autant en emporte le vent si tu veux juste te retrouver avec les personnages ?
Mais je dois quand même avouer que cela m'a fait plaisir de retrouver les personnages, dans de nouvelles situations.

@ Vespcondove :
Merci de ton passage !

@ Zag :
QUOI ?!? Tu n'as pas lu GWTW ?!?(Et non AEELV, ça ne se dit pas !) J'HA-LLU-CI-NE !!!
(J'ai l'impression que sur un point de vue culturel, de toute façon, les Américains sont bien moins complexés que nous. Ou alors que nous, nous le sommes un peu trop !)

boo a dit…

en tout cas il est bien d'avoir ton avis,qu'on le lise ou pas....je dirais surtout si on ne le lit pas :-). Pour ma part il me tente un petit peu, mais pour le lire il faudrait que je lise AEELV,car je ne l'ai jamais fais, j'ai juste vu le film, que j'avais apprécié.

Karine a dit…

Caro[line]: Je ne relis pas GWTW parce que je le sais PAR COEUR (en anglais et en français... "légère" obsession adolescente!)!!! Ce n'est même pas une exagération, je peux généralement citer le reste du paragraphe!!! Je suis un peu cinglée, vraiment!!! ;) Et je m'assume!!! :)

Caro[line] a dit…

@ Boo :
Ah ! Tu n'as pas lu Autant en emporte le vent ? Lis-le, c'est bien ! Et moi, ce soir, je vais ENFIN découvrir le film que je n'ai pas encore vu !!!

@ Karine : :-)))
Excellent !!! "Légère" obsession, dis-tu ? ;-)

Delphine a dit…

Par moment, je me demande sur quel planète je vis, car je n'ai vu, ni entendu aucune pub concernant ce bouquin.
Pourtant j'écoute la même radio (qui hurle pour me réveiller) que toi le matin.
Comme Fafa, je me refuse à lire cette suite, m'étant déjà interdit de lire Scarlett voici qques années. Je dois dire qu'à l'époque les débats pour ou contre étaient acharnés. Bref le monde continuera de tourner - par rapport à cette lecture, sans moi :-D -

Caro[line] a dit…

@ Delphine : Hum... tu viendrais donc d'une autre planète... hum... j'comprends mieux... ! ;-)

Delphine a dit…

Un e-mail perso SVP ? J'veux des explications ! MDR

Caro[line] a dit…

@ Delphine : J'dééééécoooooooooneuh ! ;-)