30 novembre 2007

Journal intime - Nathalie Rheims



Ce roman, j’avais envie de le lire car une petite pote à moi l’a trouvé magnifique. Alors quand j’ai appris que Nathalie Rheims serait présente à la Fête du Livre du Figaro Magazine, j’ai profité de l’occasion pour me l’offrir et le faire dédicacer par l’auteur.

Enterrer l’amour, lui construire un tombeau de phrases.
L’édifier au fil des pages.
Te faire une sépulture en forme de livre.
Ecrire ton nom sur la couverture :
« Ici repose celui que j’aime et qui a choisi de ne pas me suivre. »

Ce roman est le journal intime de la passion que Nathalie Rheims a vécu pendant 2 ans avec un homme qui n’était pas libre. Avec des mots d’une grande sensibilité, des expressions bouleversantes, qui touchent au coeur, elle nous parle de cet amour.

Il y a d’autres thèmes abordés comme ses parents – et notamment sa mère qui, en abandonnant son père, a abandonné sa fille aussi – et ce frère parti trop tôt.

Un autre thème abordé par Nathalie Rheims : l’écriture. Ce journal est une façon de faire vivre sa passion en l’absence de l’homme, de l’autre. Nous raconter en secret. C’est une façon d’exorciser cette passion qui lui fait mal. Nous suivons l’histoire de cette passion jusqu’au dernier mot qui, peut-être, l’aidera à s’en sortir.

Nathalie Rheims cite Pierre Pachet (un auteur français contemporain que j’ai envie de découvrir) :
L’écriture conserve, elle est le substitut de la mémoire ; et, en même temps, elle enterre parce qu’elle peut dispenser de garder le souvenir vivant en soi.

Un roman que je recommande de lire d’une traite pour être submergée par cette histoire et par l’écriture de Nathalie Rheims.

Un roman que je relirai de temps à autre car je pense ne pas en avoir encore tiré toute sa sève.


Photo Couverture : Editions Léo Scheer

6 commentaires:

Emeraude a dit…

Tu me le prêtes s'il te plaît ???
Je n'avais pas du tout envie de le lire mais ce que tu en dis change tout !!!!

Caro[line] a dit…

@ Emeraude : Ah... je suis partagée... je veux bien te le prêter mais pas tout de suite, car j'aimerais encore le relire !

Emeraude a dit…

Mais prends ton temps chère Caro[line]!! Je ne suis pas pressée, j'ai de quoi lire ;-)
Et puis tu as aussi le droit de dire non ! Je comprends qu'il y ait des livres qu'on n'a envie de garder pour soi et rien que pour soi ;-)

Caro[line] a dit…

@ Emeraude : C'est vrai que là, j'ai du mal à accepter de le prêter... On en reparlera dans quelques semaines ! ;-)

chiffonnette a dit…

Mhhh, je ne suis pas tout à fait convaincue! Lettre d'une amoureuse morte ne m'avait pas du tout convaincue et j'étais restée sur cette mauvaise impression. Que faire... Entre l'impression et ton avis, mon coeur balance!

Caro[line] a dit…

@ Chiffonnette : Je ne connais pas du tout le roman que tu cites, donc je ne saurais le comparer avec Journal intime pour essayer de te convaincre ! Je peux juste te dire que ce roman-là m'a vraiment touché de par ses mots et cette façon de décrire la passion amoureuse, ainsi que l'acte d'écriture. J'ai vraiment trouvé cela très beau !