27 août 2007

Dernière morsure - Ariane Fornia

Voici la 1ère page où Ariane Fornia nous présente le sujet de son livre et qui, je trouve, le résume très bien :

« Lectrice, lecteur, je t’invite à découvrir cette espèce qui prolifère mais reste méconnue : les adolescents. Mes qualifications ? Dix-huit bougies sur le gâteau d’anniversaire et plusieurs années de pèlerinage en terre acnéique, de fêtes qui s’achèvent en orgies cannabiques, de collèges et lycées, de port de fringues innommables, d’échanges virtuels et de rêveries romantiques.

La visite commence par un abécédaire, de A comme Ado à V comme Vague à l’âme en passant par L comme Look. Une fois situés les points cardinaux de la jungle juvénile, je me ferai cobaye pour te présenter une vie de lycéenne entre rites de passage, amour et vertige… N’espère pas une analyse objective et scientifique de nos amis les jeunes : je suis toujours une sale gosse, et je mords. Être pénible, c’est le plus grand plaisir de l’adolescence. Autant en profiter, puisqu’elle touche bientôt à sa fin.
»

Voici un roman drôle et mordant sur les adolescents ! Ariane Fornia n’a pas la langue dans sa poche et c’est avec plaisir et beaucoup d’amusement qu’on lit ses chroniques sur l’adolescence, les adolescents et sur sa propre adolescence. J’ai été très surprise par la maturité de son écriture, mais aussi de ses propos (je vous rappelle qu’elle n’a que 18 ans !).

Ariane Fornia a déjà écrit un livre, Dieu est une femme, un recueil de chroniques, alors qu’elle avait 14 ans (oui oui !). C’est une grande lectrice et l’écriture est pour elle très importante : « Je sens bien qu’il m’est impossible de cesser d’écrire. » J’ai beaucoup aimé le chapitre qui traite de tout cela, appelé Lire et écrire : son premier roman et « [sa] longue existence médiatique (comprenez : les trois semaines après la sortie de [son] bouquin, durant lesquelles on [l]’a encensée ou incendiée avant de [l]’oublier totalement », ses lectures et surtout le passage sur son besoin vital d’écrire.

Et pour finir, un extrait que je dédicace à toi, Fab’shion :-)

« Les profs, d’ailleurs, sont les pantins de nos scénarios délirants : rien de plus fascinant que leur vie secrète ! Nous avons du mal à concevoir qu’ils soient autre chose que des marionnettes sorties de leur boîte à chaque cours et conservées dans un lit de copies le reste du temps, et l’idée qu’ils puissent appartenir à quelqu’un d’autre qu’à leurs élèves bien aimés nous choque terriblement. Ainsi, la moindre information a un parfum de scandale. « Elle a un mari ?? Noon… Raconte, raconte ! » « Tu l’as vu en ville samedi après-midi ? C’est vrai ? Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien y faire ? » Qu’un paparazzi de l’autre classe raconte qu’il a vu la prof de maths dans un magasin de vêtements, et le moulin à fantasmes s’emballe. Qu’a-t-elle acheté ? Pour quoi, pour qui ? Peut-être a-t-elle une seconde vie ? C’est pour ça qu’elle a mis du temps à corriger les derniers devoirs ! »


Retrouvez l'avis de Laurence.

Allez aussi sur le blog d'Ariane Fornia où on retrouve avec plaisir sa plume !


Photo Couverture : Fnac.com

24 commentaires:

Laurence a dit…

Grrr... tu m'as grillée !! (rire) je publie mes impressions demain.

Elles sont aussi, dans l'ensemble, assez positives, même si j'ai quelques reproches à formuler sur la fin. :)

Je crois même, que cette année, j'en lirai quelques extrait à mes chers élèves... ;)

Caro[line] a dit…

@ Laurence :
Oups ! Désolée ! ;-)
J'attends donc ton billet avec impatience. :-) (Comme aussi celui de Hors-Jeu et la surprise !)

On en reparle demain donc. :-)

Zag a dit…

18 ans ??? ben j'aurais bien aimé avoir sa plume (et sa maturité !) quand j'en avais autant... Pour ce qui est de l'adolescence, je peux pas donner mon avis, j'ai pas encore fait ma crise (c'est grave, docteur ?)

Tamara a dit…

Tiens, il n'a pas l'air mal celui-là... l'âge de l'auteur est impressionnant !

cathulu a dit…

Je doute fort de suciter autant d'intérêt extra-scolaire chez mes élèves...

Emeraude a dit…

j'hésite... l'extrait m'a l'air bien drôle mais... j'hésite!
Tu as lu son premier roman ?

Caro[line] a dit…

@ Zag :
Oui oui, 18 ans ! C'est vrai que j'ai été impressionnée par la maturité et de son écriture, et de ses propos.

Mais qui est vraiment sorti de son adolescence ?!? ;-)

@ Tamara :
Il suffit d'un seul mot et il est à toi ! ;-)

@ Cathulu :
Ca ne les tenterait pas d'entendre parler d'eux ? :-)

@ Emeraude :
Qu'est-ce qui te fait hésiter ?
Sinon, non, je n'ai pas lu son 1er roman.

Michel a dit…

Avec en plus une couverture qui nous fait de l'oeil ! dur de résister !

Ariane Fornia a dit…

Caroline (Babulle, mon attachée de presse chez Robert Laffont) m'a donné ce lien, et je n'ai pas résisté à l'envie de vous laisser un commentaire, même si, comme l'article est gentil et qu'il me touche beaucoup, ça fait un peu "oh merci, rajoutez-en s'il vous plaît". ;-) (Cela dit, même si, la prochaine fois, vous êtes plus critiques, je ne vais pas me rouler par terre en hurlant, et je laisserai un commentaire quand même !)
Je ne sais pas qui sont les lecteurs si attentifs qui tirent les ficelles de ce beau blog, mais en tout cas, vous m'avez vraiment donné envie de revenir ici (et de lire This is not a love song).
Je suis moi-même une fervente blogueuse et je viens d'ouvrir mon "blog d'auteur", aiglures.over-blog.com
Longue vie à cette maison virtuelle, bonne soirée !
Ariane

Fafa a dit…

...bon je ne sais pas s'il est vraiment utile que je m'exprime en disant que : Je ne le lirai probablement pas. Problème de sujet qui ne me branche pas (eh oui il y a rien qui me branche en fait dans la vie j'ai pas d'amis je vis dans un placard j'en sors la nuit pour me nourrir.)

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Michel :
:-)
(J'aime bien cette couverture !)

@ Ariane Fornia :
Je suis ravie de vous rencontrer ici ! Encore plus ravie que mon blog vous plaise ! Et encore plus plus ravie de vous avoir donné envie de lire This is not a love song ! La prochaine étape sera donc de vous donner envie de lire le nouveau roman de David Foenkinos. :-) (En lisant un peu plus mon blog, vous comprendrez... !)

Merci en tout cas pour ces chroniques très drôles, des chroniques de l'intérieur comme l'a dit si justement Laurence, ce matin, sur Biblioblog !

Je vous souhaite de continuer dans cette voie... mais n'oubliez pas d'assurer vos arrières en continuant d'étudier ! ;-) (Bouh... je me sens vieille !!!)

Vais aller faire un tour sur votre "blog d'auteur" alors !

Merci pour votre passage signé et à très bientôt, j'espère !

@ Fafa :
Meuh non ! Dis pas ça, Fafa ! Je suis sure qu'il y a des sujets qui te plaisent ! C'est juste que pour le moment, je n'en ai pas (encore) parlé sur mon blog... ;-)

Anne a dit…

Certains talents seraient donc innés et ne demanderaient même pas des années d'approfondissement? Pour un peu je me laisserais aller, dès le matin, à quelques excès de jalousie ;-(

Laurence a dit…

Cathulu : de mon côté j'ai des élèves en classes professionnelles (cap, bac pro). Il est donc a priori très difficile de susciter chez eux un engouement littéraire. Pourtant, j'ai pu constater qu'en leur lisant régulièrement des extraits de romans, j'ai réveillé une curiosité et certains d'entre eux sont finalement revenus me voir en me disant qu'ils avaient lu dans l'intégralité tel ou tel livre dont j'avais lu des extraits.

Caro[line] : ch'uis jalouse ! ;-)

Caro[line] a dit…

@ Anne :
Oui, c'est énervant ! Mais c'est comme ça, alors autant faire avec et en profiter en tant que lectrice. :-)

@ Laurence :
(Ca marche, cette fois !)

Pfff... t'es bête ! ;-)

Emeraude a dit…

@caro[linh] : j'hésite parce que ça peut tomber dans le cliché. Et puis aussi parce que je crois que ça m'énerverait aussi de savoir qu'une jeune femme de 18 ans écrit si bien! (jalousie quand tu nous tiens...) mais puisqu'elle est passée par là, je vais commencer par aller voir son blog!
(tu pourrais peut-être en profiter pour l'interviewer, si l'idée ne t'as pas déjà traverser l'esprit ;-) )

Caro[line] a dit…

@ Emeraude :
Tu me fais rire car à chaque fois, tu inventes une nouvelle façon d'écrire mon surnom ! ;-)

Pour revenir à Ariane...

Justement, je trouve que cela ne tourne pas trop aux clichés. La drôlerie et le mordant l'emportent !

Et oui, il y a de quoi être jalouse, mais comme je disais plus haut, c'est comme ça, elle écrit vachement bien et autant en profiter en tant que lectrice. :-)

Quant à l'interviewer... je pensais déjà proposer à Ariane de participer à ma nouvelle rubrique "Trois questions à..." car je sais que c'est une grande lectrice !

Clarabel a dit…

(Je vais le lire prochainement ! Vos avis ont su me convaincre !!!) :)))

Caro[line] a dit…

@ Clarabel :
Niark ! Niark ! Niark ! :-)

Emeraude a dit…

@kro ;-) : pour ton surnom, je t'avoue que la première fois, c'est parce que je ne savais pas où étaient les crochets sur mon clavier, j'ai remplacé par des parenthèses! mais après moultes recherches, tu as pu constater que j'ai trouvé! youpi!

pour en revenir à Ariane, tu sais qu'elle a déjà répondu à des questions sur son blog ? J'ai même cru que c'était une anticipation de ton interview... mais non, magnifique on va avoir le droit à plein de "3questions à..."
Mais question justement à toi journaliste-crochet : les questions vont-elles varier ? Si je ne m'abuse, les trois questions sont toujours les mêmes ?
Elles sont très intéressantes et c'est sympa de comparer les réponses de chaque auteur, mais ça pourrait être sympa d'avoir une question surprise différente à chaque fois, non ?
Enfin, c'est une idée comme ça... et puis ça voudrait dire que tu devras changer le titre de ta rubrique...

pfff... je parle trop là, non ?

D'ailleurs je vais continuer. J'ai failli acheter le livre d'Ariane aujourd'hui... mais hésitation quand tu nous tiens...

Caro[line] a dit…

@ Emeraude :
Oui, je sais que Ariane a répondu à des questions sur son blog. En fait, elle a fait un billet où elle demandait ce qu'on souhaitait trouver sur son blog. Je me suis permise d'y répondre et voilà, elle a fait un nouveau billet avec ses réponses.
Mais cela n'a rien à voir avec ma rubrique. D'ailleurs, je vais très bientôt publier ses réponses. :-)

Quant à ma rubrique, ton idée est très bonne mais maintenant que je suis lancée et que j'ai un titre (bon, tu me diras, il ne casse pas trois pattes à un canard, hein !), je vais rester sur cette lancée. On verra pour la prochaine rentrée littéraire ! ;-)

Et non, tu ne parles pas trop !
Rassure-toi ! (Regarde, moi aussi chuis bavarde !)

Quant à l'achat, la prochaine fois sera la bonne... Laisse-toi porter par ton instinct ! Par contre, si tu croises le bouquin de David Foenkinos, tu n'hésites pas tu l'achètes ! (Attention, nous sommes le 30 août et j'ai basculé en mode "2007, c'est l'année Foenkinos !")

Fafa a dit…

mouiiii mon sujet de prédilection c'est "les loosers" ;).
J'ai été faire un tour sur le blog d'Ariane, si le livre est aussi drôle que le blog je prends.

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Fafa :
Alors prends-le ! (Arrange-toi avec Fab'shion.)

Fafa a dit…

Merci ;)

Caro[line] a dit…

@ Fafa :
Avec plaisir ! (Je mets tous les moyens en oeuvre pour nous trouver un goût commun ! ;-) )