25 mai 2007

Tout le monde fait l'amour - Pascale Clark

Voici le deuxième livre que m’a offert Majanissa à l’occasion du SWAP organisé par Flo !
Le premier, c’était Blanquette de Laure Buisson dont je vous ai parlé
ICI.



4ème de couverture

Tout le monde fait l’amour… sauf Clara qui a peur des hommes et des réactions de son propre corps. Mal dans sa peau, elle ne trouve de réconfort qu’auprès de ses deux copines, Gertrude la moche qui rêve du grand amour, et Maud, la ravageuse qui collectionne les aventures. Entre les deux, Clara navigue, entre rires et larmes, à la poursuite de l’impossible : le bonheur…


Mon avis

Voici un livre que j’ai beaucoup aimé !

J’ai eu du mal au départ avec le style narratif de Pascale Clark : Clara, la narratrice, passait d’une chose à l’autre, sans bien qu’on sache parfois de quoi ou quand elle parle… Et puis finalement, je me suis habituée et je suis entrée dans ce roman et dans l’histoire de Clara.

Clara, toujours vierge, qui n’y arrive pas… Elle nous parle d’elle, de son corps, de ses envies, de ses échecs, etc. Elle nous parle aussi de ses copines, toutes différentes. « Maud, Gertrude et moi, à chacune sa croix, à chacune son karma. Trois filles face aux sinuosités des sentiments. Gertrude court les Grands Prix sans jamais marquer un point, on gagne difficilement sur un mulet. Maud pilote avec maestria un petit bijou de technologie (…) Ne me cherchez pas sur le paddock. Quand les drapeaux à damiers lancent la meute, j’observe la course depuis les stands, le chrono à la main pour admirer la performance. » (p.83)

Le reproche que je pourrais faire à ce livre, c'est qu'on ne sait pas vraiment d'où vient ce blocage... Clara nous donne quelques indices, mais cela reste assez vague. C'est dommage ! Car il doit bien y avoir une explication et le but de ses séances avec un sexologue sont bien de trouver le pourquoi du comment afin d'avancer, non ? Alors oui, Clara va un peu avancer mais pas tant que ça et nous, nous restons un peu sur notre faim...

En revanche, ce que je retiendrai, c'est l’écriture de Pascale Clark, que j'ai beaucoup aimée et qui colle très bien au discours de Clara, à la fois, direct, franc, sincère, émouvant, drôle, amer, ironique…

Donc une très jolie découverte qui m’a donné envie de lire d’autres romans de Pascale Clark !
(Mais il me semble qu’elle n’en a écrit que deux…)

Retrouvez l'avis de Majanissa ICI.


A propos de l’auteur
http://www.evene.fr/celebre/biographie/pascale-clark-15043.php

Photo Couverture : Amazon.fr

6 commentaires:

BelleSahi a dit…

Je me demande si j'ai mis le message précédent avec le bon livre moi ????
Celui-ci ne me dit rien !

Caro[line] a dit…

@ BelleSahi : Il semblerait que oui puisque tu parlais de folie à propos du roman Blanquette de Laure Buisson. Ca colle !

Tamara a dit…

J'aime bien la journaliste... reste à voir si j'aimerai l'auteur !

Allie a dit…

Il est dans ma PAL depuis un moment! Il faudrait bien que je tente ;)

majanissa a dit…

Même réflexion que toi, je n'ai pas trouvé que Clara aboutissait dans la résolution de ses problèmes. Mais je me demande si elle le voulait vraiment?

Caro[line] a dit…

@ Tamara : A mon avis, elle a un style qu'on aime ou qu'on déteste... Ouf, j'ai aimé !

@ Allie : Oui, vas-y ! Surtout qu'il est court et se lit vite. Et j'attends donc ton avis avec impatience. :o)

@ Majanissa : Ah... en effet, le voulait-elle ? Son problème est tellement complexe... bien qu'on ne sache pas d'où il vient. Dommage qu'on n'est pas ses réponses, ou au moins une ébauche...