04 juin 2007

Paris l'instant - Philippe & Martine Delerm

« aucun regard de possède [Paris], parce que [Paris] est vivant »

Voici un recueil de textes et photos sur Paris. Les textes sont de Philippe Delerm, et les photos de Martine Delerm, sa femme.

La première fois que j’ai lu ce livre, c’était en 2004, à mon arrivée sur Paris. Suite à cette lecture, j’ai ouvert un petit plus mes yeux lors de mes balades parisiennes et j‘ai remarqué les serpillières devant les bouches d’égout, les couronnes anti-pigeons des reines du Luxembourg, etc.

Cette seconde lecture, alors que je vis à Paris depuis 3 ans, a été différente ! Elle m’a plus touché car maintenant, j’ai vécu ou rencontré la plupart de ces instants décrits comme par exemple la sortie d’une station de métro ou la gare Saint-Lazare (où je suis passée 5 jours par semaine pendant 2 ans pour aller au travail). J’ai donc plus eu l’impression que Philippe Delerm me parlait de ma ville… (et là, je tiens quand même à préciser que Lyon était, est et sera toujours ma ville de cœur, mais Paris est devenue ma ville, disons ma ville de corps, depuis 3 ans !) Son écriture et sa façon de raconter les choses me plaît car c’est poétique et je m’y suis reconnue ! Les photos aussi sont très belles, parfaitement choisies pour coller au texte.

Je trouve que l’édition de poche (chez Le Livre de Poche) est très bien : les photos sont de très bonne qualité, le papier aussi, et cela en fait un joli livre à offrir. D’ailleurs, j’aime l’offrir ! Aux Parisiens, car ils y retrouvent plusieurs petits bouts de leur ville. Aux futurs Parisiens, pour leur donner un petit avant-goût. Aux futurs ex-Parisiens, en souvenir de cette ville où ils ont vécu. Et aussi aux non-Parisiens, comme par exemple Clarabel, pour leur faire partager un peu de ma ville. D'ailleurs, allez ICI pour lire l'avis de Clarabel. :o)

Je vous livre ici un extrait d’un de mes textes préférés, celui qui concilie, d’une certaine façon, ma ville de cœur et ma ville de corps.

Silence du guignol

C’est dans les parcs souvent, au plus profond du vert. Il y a un doute ; comme si le présent, le passé avaient du mal à faire la part de la réalité, des souvenirs. Aux Tuileries ? Mais non, tu sais bien, il s’est arrêté depuis plusieurs années. Aux Buttes-Chaumont ? On a lancé une campagne de soutien pour sa réouverture. Au Luxembourg, c’est sûr, et aux Champs-Elysées. Il ne faut pas rater son coup, faire une fausse joie aux enfants que l’on accompagne. Et puis on n’y va pas souvent, sous peine de briser le charme. Alors il y a toujours un peu de stress – j’espère que la pluie va s’arrêter, ici c’est en plein air. Va t’asseoir sur un des petits bancs, devant, tu verras mieux. Derrière il y a des chaises, ou bien l’on peut rester debout. Quelques jeunes filles au pair, des grands-parents, et même deux touristes japonaises. On se sent un peu gourd, sous le sourire obligatoire du plaisir donné.
(…)
Secondes rondes comme un puits. Le rideau rouge délavé va frémir. Il y aura des peurs, des rires et des cris, des oui à peine murmurés, des le voilà trop forts. Et ce petit silence au moment de sortir.


Photo Couverture : Amazon.fr

18 commentaires:

BelleSahi a dit…

j'ai lu quelques Delerm mais pas celui-là ! Je le note. Il est poche donc...j'y vais dimanche à Paris !!!

Caro[line] a dit…

@ BelleSahi : Bonjour ! Oui oui, note-le et lis-le ! Surtout qu'il y a de belles photos de Paris. :o)
Que viens-tu faire de beau à Paris ? Du tourisme ?

Anne a dit…

Voilà un poche que je vais m'offrir, avant une prochaine escapade parisienne!

Caro[line] a dit…

@ Anne : Très bonne idée !

Clarabel a dit…

Ah mais oui !
Là je termine A Garonne du même Monsieur, puis j'enchaîne avec ces instants magiques dans notre belle capitale ... ;o)

Caro[line] a dit…

@ Clarabel : Bien sûr, j'attends avec impatience ton avis sur Paris l'instant ! Et sur A Garonne car je l'ai croisé plusieurs fois en librairie sans oser l'acheter... D'un autre côté, il faut ABSOLUMENT que j'arrête d'acheter des livres car ma PAL essaie de me charmer désespéremment pour que je lui fasse perdre un peu de sa hauteur !

Clarabel a dit…

Oui, ben moi la hauteur de mes piles est vertigineuse !
J'en ai assez à lire pour les cinq années qui viennent, je pense. Mais je continue d'amasser, c'est tellement fou cette maladie !!! :)
Je crois que j'aime être entourée de tous ces livres, et pourtant j'ai le vertige en vrai !!!
Non mais, faut pas chercher à comprendre ! ;o)
"A Garonne" est un roman sensible, très intime et superbement délicat ! A savourer, quoi !
Non, je ne te tente pas du tout !!!

Caro[line] a dit…

@ Clarabel : Tu sais, je me dis sans arrêt qu'il ne faut pas que j'achète, mais dès que je suis dans une librairie, je ne peux pas résister !!! D'ailleurs, la prochaine fois que j'irai dans une librairie, il faudra que j'achète A Garonne. Sournoise tentatrice !

Clarabel a dit…

Je peux te prêter des bouquins si tu veux ! N'hésite pas à demander, tu connais mon mail ! ;o)

Bon j'ai terminé cette belle promenade, et merci pour me donner à découvrir une Ville autrement qu'à travers les guides pour attrape-nigauds ! Ici, c'est la finesse, l'intelligence, la poésie, la flânerie ... et ça fait du bien !
Pardi ! :)

BelleSahi a dit…

Repas de famille ! Pfffuuuuuu tu parles de tourisme ! Mais le matin je pense qu'on va faire un tour !!!

Caro[line] a dit…

@ Clarabel : Oh, merci de ta proposition ! Je t'écris tout de suite en privé.
C'est sûr que Philippe Delerm a une façon de présenter Paris... un régal ! Et puis en tant que parisienne depuis 3 ans, on sent qu'il est lui-même Parisien... ou alors (on ne sait jamais ! je ne connais pas sa bio...), il connaît très bien Paris et il a sû en capter les toutes petites choses qui font que Paris est Paris !

Caro[line] a dit…

@ BelleSahi : Ah, les repas de famille ! Je ne peux pas en dire plus car ma maman lit mon blog... ;o)
En tout cas, Isabelle, profite bien de ton dimanche parisien !

Katell Bouali a dit…

Je viens de chez clarabel. Donc, je me répète: j'ai ce petit bouquin dans la bibliothèque et je n'ai toujours pas trouvé le temps d'y mettre le nez! Une honte! Ou alors, le plaisir de languir avant une délicieuse dégustation?
Un très joli billet qui donne envie de se promener dans Paris.

Caro[line] a dit…

@ Katell : Merci ! Lis-le quand tu sentiras le moment venu et bonne balade dans Paris par avance. :o)

Lou a dit…

J'ai vu passer ce livre au Dîner Livres Echanges, et je confirme, les photos sont super et le livre est le cadeau idéal ! Quant à moi, j'ai très envie de découvrir Delerm depuis peu !:o)

Caro[line] a dit…

@ Lou : De Delerm, j'ai lu aussi La première gorgée de bière... qui est aussi un recueil de textes, des petits bouts de vie, épatant ! Dommage qu'il soit dans mes cartons, sinon je te l'aurais prêté avec plaisir !
Et bientôt, je vais livre A Garonne, un autre de ses livres.

Douja a dit…

Un petit livre que tu m'as offert lors de cette mémorable biblioboum ;-).
Je l'ai lu, relu, apprécié les photos fort attentivement tu peux t'en douter.
J'ai vraiment aimé ce livre. Depuis je marche dans la ville, encore et toujours à la quête de ces petits détails qui en font son âme.
Merci Caro[line] pour ce très joli cadeau.

Caro[line] a dit…

@ Douja :
Je suis ravie que ce petit livre t'ait plu ! En plus, c'est le genre de livres que tu peux rouvrir de temps en temps, juste pour lire un passage, regarder une photo. Je sais aussi que suite à sa lecture, je fais plus attention à certains détails quand je suis dans Paris... Notamment j'y pense à chaque fois que je vois une espèce de paillasson devant les bouches d'égout et lorsque je sors d'une station de métro et que j'aperçois le ciel bleu. :-)