26 février 2007

Lâchons les chiens - Brady Udall

Voici la lettre U de mon challenge. C'est suite au message d'Hilde (ici) que je l'ai choisi !


4ème de couverture

« Cet écrivain-là n’est pas seulement un mystère – qui est-il ? d’où vient-il ? où va-t-il ? –, c’est un cas. Un talent fou pour planter le décor, y faire vivre des personnages plus humains que nature et les mener – comme il mène le lecteur – avec douceur, vers un destin surprenant : à la fois improbable et si bêtement plausible… Il lui suffit de onze nouvelles pour affirmer son univers littéraire : raconter des bouts de vie ordinaire dans des bleds de l’Utah ou de l’Arizona. Comme chez Raymond Carver ou Jim Harrison, il y a de l’humilité dans l’écriture de Brady Udall. »

Martine Laval, Télérama

« Brady Udall a le sens de l’inattendu et de l’imprévisible, il surprend le lecteur en permanence par des tours et détours où la drôlerie et la compassion se mêlent étrangement. »

Martine Silber, Le Monde des livres



« Fin du 4ème de couverture »

Titre original
: Letting Loose the Hounds



Lorsque je lis, j’aime me laisser entraîner par une histoire, m’attacher aux personnages et à ce qu’ils vivent. Pour cela, j’estime qu’il faut du temps, c’est-à-dire qu’il faut des mots, beaucoup de mots pour y arriver. C’est pourquoi, dans mon message sur Aime-moi, por favor ! de Lucía Etxebarría, je disais que le format des nouvelles n’est pas approprié pour que j’arrive à me plonger dans un univers.

Hé ben j’avais tort et c’est Brady Udall qui me l’a prouvé à travers ses onze nouvelles ! Malgré que ces textes soient courts, j’ai su rapidement m’attacher aux personnages et me plonger dans leurs histoires. Il nous parle de gens ordinaires, blessés, maltraités par la vie. C’est touchant, révoltant, triste.

Maintenant, je souhaite lire un roman de Brady Udall, afin d’être plongée dans une seule et même histoire, suivre des personnages pendant de longues pages, pendant plus de pages que pour une simple nouvelle. Et je pense que mon choix se portera sur Le destin miraculeux d’Edgar Mint.


Photo Couverture : Amazon.fr

5 commentaires:

florinette a dit…

Chouette moi qui aime les nouvelles je l'ajoute à ma LAL !

Lou a dit…

Je ne sais pas pourquoi mais j'avais un a priori négatif sur cet auteur... tu me donnes envie de le découvrir !:o)

Caro[line] a dit…

To Florinette :
Bonne idée ! N'oublie pas de revenir me voir quand tu l'auras lu. :o)

To Lou :
Je suis ravie de t'avoir donné envie de le découvrir ! Je me dis que mon blog est utile !

A.D. a dit…

Ah... Brady Udall... J'espère que tu as lu Edgar Mint, depuis. Une pure merveille que cette histoire de tête et de facteur (Anna Gavalda en parle très bien dans Ensemble c'est tout, si ma mémoire est bonne).

Continue sur le chemin de la nouvelle US avec Adam Haslett et " Vous n'êtes pas seul ici ". Et là, j'en fais le pari, tu seras définitivement accro à ce genre littéraire injustement mis de côté...

Caro[line] a dit…

@ A.D. :
Bah non, je n'ai toujours pas lu Edgar Mint... mais je le ferai. Un jour. En tout cas, c'est dans mon programme de lecture à moyen terme. :-)
Et je note donc aussi Adam Haslett que je ne connais pas du tout. Merci du conseil !