02 septembre 2007

Trois questions à... Bertrand Guillot

Bertrand Guillot a gentiment accepté de participer à ma rubrique Trois questions à...


- Quel est ton dernier livre coup de coeur ?

"American Gods", de Neil Gaiman. Ou la rebellion des héros mythologiques de l'Ancien monde contre les nouvelles idoles profanes de la consommation... Un livre fantastique, dans les deux sens du terme, avec une vraie sagesse et un art consommé du décalage pour mieux parler du monde réel.
Avant cela, dans des styles très différents, il y avait eu "Eureka Street", de Robert McLiam Wilson, et "La dernière fille avant la guerre", de Chloé Delaume.


- As-tu un livre ou un auteur culte ?

Un livre, peut-être - le plus beau que j'aie lu : "Alexis Zorba", de Kazantzaki.
Des auteurs, pas vraiment. J'ai grandi avec Sartre, Camus et Marcel Aymé - je pourrais aussi citer ceux qui me donnent envie d'écrire quand je les lis : Jaenada, Houellebecq, Ravalec, Ellis, Despentes, McInerney, Mailer...


- Comment lis-tu ?

Depuis quelques années j'ai noté des cycles : je lis beaucoup de romans quand je suis en forme, sinon je lis le journal... C'est une sorte de cercle vertueux : plus je vis plus je lis, plus je lis plus j'écris. Mes positions préférées ? Allongé (dans un lit ou sur un canapé - JP Blondel t'a déjà donné le truc), ou assis dans les transports en commun. J'aime beaucoup le métro quand j'y lis un bon livre.

19 commentaires:

Zag a dit…

Ah ben tiens ! Pareil que Bertrand ! J'ai même rallongé ou improvisé des trajets de métro, exprès pour dévorer certains livres. Mais je ne me suis toujours pas expliqué pourquoi cet étrange phénomène... Est-ce le bercement des rames qui plonge dans un état second ???

Caro[line] a dit…

@ Zag :
Plutôt que d'allonger des trajets de métro ou de train ou de bus, il m'est souvent arrivé d'en louper un pour avoir plus de temps pour lire sur le quai. :-)
Personnellement, je pense que si je ne peux m'empêcher de lire dans le métro, c'est que cela m'empêche de réaliser combien le métro, c'est nul et ça pue et ça fait du bruit !

fashion victim a dit…

Je juge de la qualité d'un roman au nombre de stations de métro qu'il me fait rater... Grand souvenir aussi, quand j'ai fini "Un conte de deux villes" de Dickens dans le métro et que je me suis mise à pleurer comme une madeleine, devant mes voisins ahuris... Et je riais tellement en lisant "Les 101 nanars" de François Forestier que me voisine de tramway a pris la référence... Je ne sais pas si ça lui a plu...

Fafa a dit…

De tous les blogs de toutes la planète que moi même MAR je fréquente je n'ai jamais vu nulle part le nom de Despentes ni Marcel Aymé. Merci à l'homme au presque tee shirt qui était presque rouge d'avoir mis fin à mes tourments.

Je me demande si les réfèrences données par les auteurs peuvent servir de balises au potentiel lecteur dubitatif. Caro ?

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Fab'shion :
Avoue, quand même, qu'il y a de quoi être surpris par "ça" dans le métro ! :-)

@ Fafa :
Vous pouvez répéter la question ? (à la manière des Inconnus !)
Est-ce toi le lecteur dubitatif ? Et tu veux que je te dise si à la vue des auteurs cités, tu dois te décider à lire "the" roman ?
Si c'est ça, je préfère laisser Fab'shion (ou l'auteur) répondre car je ne connais pas trop les auteurs cités (à part Jaenada). (Enfin je connais les autres de nom mais pas lu.) (Enfin si, j'ai déjà lu Sartre et Camus.)

Fafa dans le paté a dit…

Je n'arrive pas a reformuler ma question à vrai dire.

Caro[line] a dit…

@ Fafa dans le pâté :
Excellent ! :-D
De toute façon, de mon côté, j'ai réfléchi et je me dis que la meilleure chose à faire, c'est que tu lises le roman de Bertrand. :-)
(Et puis, ce n'est pas comme si je laissais le choix.)
(Bon, si tu te décides à lire d'abord le D.F., je t'accorde une dérogation et tu n'es pas obligée de lire le roman de Bertrand. (Désolée, Bertrand, mais c'est mon auteur chouchou avant tout !))

Fafa à côté delaquelle Baudelaire aurait l'air d'un marrant a dit…

Sauf le respect dû a sa majeté Foenkinos, je serais plus tentée par le roman de Bertrand étant donné que nous avons à quelques détails près les mêmes lectures. Me voilà intriguée comme une poule qui a trouvé un couteau.(Encore un de ces fameux héros de la loose et tu ne m'aurais rien dit Caro ?)

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Fafa :
Bah, va, sa majesté Foenkinos te pardonne... (au fait, il est a la télé ce soir !)

Je n'ai pas encore chopé le coup avec les heros de la lose. J'ai encore beaucoup à apprendre. :-)
(Tu vas tout me répliquer demain soir !)

Fafa Wilder a dit…

Va falloir que je te fasse un listing je crois. LE héros de la loose ...enfin, le fabuleux merveilleux James Dean, Brando dans un tramway nommé désir, Gable dans les misfits, Moriarty dans "sur la route". Les persos de Houellebecq, les héroïnes de Despentes, les dingues et les paumés de HFT. Ceux dont le désespoir n'a tellement pas de limites qu'ils ne cherchent même pas à le sonder et que souvent ils en rient. (ceci est ma propre vision supra subjective)

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Fafa Wilder :
Très bonne idée, la liste, mais tu ne cites que des livres que je n'ai jamais lus... ça ne va pas m'aider dans ma mission "Moins de 100 livres dans ma PAL" ! (Mais je note quand même.)
Ou alors, je vais commencer par les films. :-)

Au fait, c'est qui HFT ?

Fafa devant son film kulte a dit…

je vais tenter l'impossible : faire une liste spéciale "de la loose" sur le blog mystique. HFT c'est Thièfaine (Hubert Félix de son prénom)"les dingues et les paumés" est le titre d'une de ses chansons.
Commence par les films "un tramway nommé désir" et "Les desaxés". (je ne peux QUE te recommander aussi la lecture d'"un tramway nommé désir" je suis absolument sure que tu aimeras).

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Fafa :
C'est quoi ton film kulte ?
Destination finale ?

Ce serait super d'avoir une liste "de la loose" !
La découverte de la loose sera donc mes devoirs de mon retour de vacances. :-)

Fafa dans le café a dit…

Ouiiiiihi mes films kultes sont les DF les 3 !!!

Je vais donc m'atteler à la rédaction de cette liste qui sera bien entendu très subjective (je crois savoir que certains considèrent Solal comme un héros tout court et pas un looser fini.)et que tu pourras trouver un jour sur le blog mystique

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Fafa dans le café :
Tu as vu ? Destination Finale, David Foenkinos, D.F., je crois qu'il y a un signe... ;-)

Hier soir, j'ai regardé d'un oeil distrait la fin de DF et c'est vraiment trop fort !!! J'adore !!! (Mais je n'ai pas encore vu les 2 autres.)

Bon, bientôt, moi aussi je saurai qui est Solal. :-)

Super chouette pour la liste ! Merci !

Fafa qui risque sa peau en revelant la verité vraie et nue a dit…

Si tu veux je peux te le réveler en avant première : Solal c'est Albert Cohen (mais chuuuut il faut pas le dire) un des deux perso de Belle du Seigneur. Et aussi LE personnage principal du livre Solal. C'est un caractère...aheum...odieux comme je les aime.

BizZ

Caro[line] a dit…

@ Fafa :
Oui oui, je sais ! Je projette de lire Belle du Seigneur très prochainement... :-)

Fafa a dit…

keuff keuff bon courage. Si tu veux je te ferai un résumé circonstancié du livre qui a pourri les rapports amoureux de toute une génération de candides. (voire deux).

Bizzzzz

Caro[line] a dit…

@ Fafa :
Je vais commencer par tenter la lecture puis selon (imaginons qu'il me tombe des mains !), peut-être te demanderai-je un résumé pour qu'au moins je sache ce qui a pourri tant de candides personnes !
(Ma curiosité est vraiment de plus en plus piqué !)