16 mai 2008

Trois questions à... Annie L'Italien


Hier, je vous parlais de son Petit guide pour orgueilleuse (légèrement) repentante.
Aujourd'hui, Annie L'Italien nous parle d'elle en tant que lectrice !
(Retrouvez aussi sur le site de La Recrue un entretien virtuelle où Annie L'Italien parle d'écriture.)


- Etes-vous une grosse lectrice ?

Oui et non!! Oui lorsque je n'écris pas, non lorsque j'écris. Premièrement par manque de temps, mais aussi parce que j'ai trop peur que ça m'influence! Lorsque je lis pendant des périodes d'écriture, je privilégie des romans au style très différent du mien.


- Comment choisissez-vous vos lectures ?
(magazine, librairie, au hasard, 4ème de couverture, blog, etc.)

Un peu de tout ça! À partir de recommandations d’ami(e)s aussi. Mais on a beau dire, la couverture et le titre du bouquin jouent gros sur la première impression. J’aime bien découvrir un auteur, puis acheter tout ce qu’il a écrit. Généralement, je lis pour me divertir et m’évader plus que pour me casser la tête. Je trouve que je passe assez de temps dans ma vie à réfléchir et à analyser, je préfère ne pas avoir à le faire dans mes loisirs !


- Avez-vous un auteur ou un livre culte ?

J’aime beaucoup relire certains romans, c’est généralement un bon indicateur de la place qu’ils ont pris dans mon cœur. Les romans que j’ai relus le plus souvent sont ceux de Daniel Pennac. J’aimerais être adoptée par la tribu Malaussène. Au Québec j’ai un faible pour les deux romans de Guillaume Vignault, mais je n’en suis pour l’instant qu’à deux relectures.


- Quel est votre dernier coup de cœur littéraire ?

J’essaie désespérément d’aimer Henning Mankell, ma sœur m’a prêté un sac plein de ses romans. J’ai commencé son premier il y a plusieurs mois, et je n’arrive pas à me laisser emporter, probablement parce que dernièrement je n’ai souvent que quelques minutes consécutives à consacrer à la lecture. Mais parlant de romans policiers, mon dernier coup de cœur est certainement Dennis Lehane.


- Comment lisez-vous ?

Puisque j’habite seule, je lis souvent en mangeant. Mais il n’y a rien de mieux que de passer quelques heures enfoncée dans un divan, les pieds sur un pouf, un café dans une main et une œuvre délicieuse dans l’autre.


Merci, Annie, d'avoir accepté de répondre à mes questions !

5 commentaires:

Emeraude a dit…

je fais comme elle quand je lis ! mis à part que j'ai du mal à lire en mangeant et que quand je suis enfoncée dans un fauteuil, les pieds sur un pouf, je n'ai pas de café dans une main mais une grosse chatte trop mignonne qui vient ronronner sur mes genoux ;-)

merci à toutes les deux, cette rubrique est toujours aussi sympa! :-)

nathalie a dit…

Je trouve que les réponses de l'auteure vont bien avec le livre tel que tu nous l'as présenté, c'est frais, spontané, ça vit. :-)

Caro[line] a dit…

@ Emeraude : Ah moi, j'adore lire en mangeant ! Je fais cela tous les midis quand je bosse. :-)
Sur le divan, c'est pas mal aussi... même si à ce jour, je n'ai pas encore un canapé digne de ce nom. Par contre, je remplacerai le café par un bon petit thé !

@ Nathalie : Tout à fait d'accord !

Lucile a dit…

Pareil que toi pour le thé à la place du café! Interview sympathique encore une fois! :p
Merci à vous deux! :D

Caro[line] a dit…

@ Lucile : De rien ! :-)