13 mars 2007

insecte - Claire Castillon

C'est en lisant un des messages du blog de David Foenkinos sur le site Internet de Livres Hebdo (ici) que j'ai eu envie de lire un livre de Claire Castillon. David Foenkinos parlait de son dernier recueil de nouvelles, On n'empêche pas un petit coeur d'aimer. Il trouvait « ses dernières nouvelles vraiment fabuleuses ». Donc j'ai voulu voir... enfin lire. Malheureusement, je n'ai pas trouvé ce livre dans la bibliothèque de mon entreprise. Par contre, j'ai trouvé insecte, le premier recueil de nouvelles de Claire Castillon (paru en 2006).



4ème de couverture

Ma fille est ma meilleure amie ; mon père n'est pas méchant, maman ; arrange-toi, tu es déguisée ; ma mère est bête ; ma fille est idiote ; j'aime encore mieux que mon mari me trompe avec notre fille ; ma fille est née dans une rose mais périra dans le chou ; ma mère a un cancer, elle m'énerve ; ma mère se laissait tellement aller qu'elle est morte.

Quand les tête-à-tête entre mères et filles deviennent autant de raisons de vivre ou de mourir.


Mon avis

Voici un recueil de 19 nouvelles sur les rapports mère-fille. Entre suspicion et réalité, ces mères et ces filles, nous parle de l'inceste, de l'adoption, de la veillesse, de la maladie, de l'abandon, de la maltraitance, etc. J'ai trouvé ces nouvelles trop tristes, trop déprimantes mais surtout trop dures (aussi bien les histoires que la façon de les raconter) pour que je puisse les aimer.

Au hasard de mes voyages sur les blogs d'autres lectrices, j'ai lu les critiques de Cuné (ici) et de Laure (ici) qui sont très intéressantes. Vous pouvez aussi trouver les avis de Fashion Victim et Laurence de Biblioblog.


Photo Couverture : Amazon.fr

12 commentaires:

Lilly a dit…

J'ai failli l'acheter en début de semaine. Il me tentait bien, mais si c'est trop dur...

Caro[line] a dit…

To Lilly :
C'est vrai que je l'ai trouvé dur. C'est surement très réaliste. Mais dur (j'en reviens toujours à ça !). Il y a de la violence dans les sentiments, les gestes, les actes. C'est assez terrible. Je n'y ai pas vraiment trouvé de l'espoir...
Si tu peux aller en librairie, essaie d'en lire un extrait pour te rendre compte par toi-même... Sinon il existe aussi en poche (donc si on est déçu, on l'a payé quand même moins cher !)

florinette a dit…

Je me l'étais noté, mais avec un peu de réticence et là je préfère passer, car je suis sûre que ce livre ne me plaira pas ! ;-)

Caro[line] a dit…

To Florinette :
D'où venait ta réticence ?

Mum a dit…

Mince, je viens de l'acheter en le mettant en réseau avec Un miracle en équilibre. A la lecture des commentaires ce côté "dur" me laisse perplexe dans l'immédiat.
Mum

Caro[line] a dit…

Pour ceux qui, comme moi, ne savent pas ce que veut dire mettre en réseau, voilà l'explication de ma maman :
"Mettre en réseau, c'est une démarche intellectuelle qui veut dire faire des liens. La nature du lien peut être le thème, l'auteur le style ... Alors quand j'ai vu que ça parlait des rapports mère-fille j'ai pensé au miracle en équilibre que j'ai beaucoup aimé et j'ai acheté ce livre, heureusement en poche"
Je tiens à vous rassurer : ma maman est institutrice et ne savais pas jusqu'à cette semaine ce que voulait dire cette expression ! (Désolée Maman !)

Laurence a dit…

Je devrais mettre une de ces jours ma critique en ligne; mais une chose est sûre, je n'ai pas du tout aimé ce recueil. Ce n'est pas tant que je l'ai trouvé "dur" mais plutôt gratuitement provocateur et malsain... :(

Caro[line] a dit…

@ Laurence : Oh si ! Moi c'est vraiment la dureté, la tristesse, le désespoir, le désarroi des différentes situations qui m'a empêché de l'apprécier. Mais cela ne m'a pas empêché d'acheter son autre recueil de nouvelles, On n'empêche pas un petit coeur d'aimer, qui attend patiemment son tour sur mes étagères...

Tamara a dit…

Ce côté dur m'a un peu dérangée aussi... J'ai préféré "On n'empêche pas un petit coeur d'aimer",j'espère que tu as toujours envie de le lire !

Caro[line] a dit…

@ Tamara : Oui, j'ai toujours envie de lire On n'empêche pas... ! Je l'ai acheté après Insecte en sachant que j'avais eu du mal avec ce dernier. Mais je n'ai pas pu résister au charme de Claire Castillon au Salon du Livre ! Et puis, là, je suis préparée à la dureté de ses écrits, donc peut-être que j'accrocherai mieux... On va voir !

BelleSahi a dit…

Comme je l'ai dit chez Fashion, j'aime les nouvelles mais celui-ci ne me tente pas du tout !

Caro[line] a dit…

@ BelleSahi : Oui, il est spécial comme bouquin ! Je comprends que tu ne sois pas tentée.